in

Pourquoi le poker flirte entre le hasard et la stratégie !

tomekwalecki / Pixabay

Le poker est un jeu de carte avec une réputation assez suflureuse ! Holywood et les médias ont l’habitude de le dépeindre avec les tous les clichés du genre…Mafia, alcool, argent…Le joueur de poker tel qu’il est décrit dans le média semble plus proche du gangster que du stratège…

Mais quand est-il vraiment ?

Comme nous allons le voir, le poker est un jeu où l’on ne s’amuse pas quand on veut gagner, bien au contraire ! C’est un jeu qui demande des compétences psychologiques et intellectuelles…C’est aussi un jeu qui demande beaucoup d’expérience et d’entraînement !

Pourquoi le poker n’est pas un jeu de hasard : La notion de « skill ceiling »

Le skill ceiling est une notion propre aux jeux. Un jeu qui a un haut skill ceiling est un jeu où la marge de progression est importante. C’est donc un jeu où l’on constate une différence de niveau drastique entre un joueur débutant et un joueur expérimenté.

C’est précisément pour cette raison que le poker n’est pas un jeu de hasard. Dans un jeu de hasard, les joueurs ne peuvent rien faire pour augmenter leur taux de réussite : Par exemple dans le jeu de la roulette au casino, chaque nouveau lancé de bille est indépendant du précédent. Le joueur ne peut pas déployer des stratégies pour obtenir un avantage statistique.

Ce qui est tout le contraire du poker où les joueurs peuvent grâce à leurs compétences mettre les probabilités de leur côté.

Pour monter en niveau, un joueur de poker peut travailler sur différents aspects de son jeu. On vous propose tout de suite quelques conseils pour vous aider à renforcer votre jeu !

Attention cependant. Le poker comporte bien une part de hasard, il ne s’agit pas de le nier. Mais dans le poker, un joueur peut parfaitement composer avec cette incertitude pour battre son adversaire.

Bien entendu, cela ne veut pas dire qu’un joueur peut gagner à tous les coups. Mais ses compétences lui permettent d’avoir un avantage statistique et donc d’être gagnant un plus grand nombre de fois.

Quand les probabilités défendent le hasard

Les probabilités au poker sont réservées aux joueurs expérimentés. Comme le rappelle cet article du site Le Point, les joueurs avec de l’expérience et des bonnes compétences en calcul mental peuvent estimer à peu près les probabilités de gains en fonction des cartes qui sont tirées au flop, à la turn ou à la river.

Ce calcul permet au joueur de se positionner sur le jeu en fonction des cartes qu’il a lui-même en main.

Quand sa main est forte d’un point de vue statistique, le joueur peut se montrer plus agressif et cherche à tirer profit de sa main (value bet).

A l’inverse quand sa main est faible, le joueur sait qu’il doit se montrer beaucoup plus prudent.

Le poker à haut-niveau voit les joueurs tenter de tirer un maximum de chacune de leur main. Cela demande des compétences en psychologie où il faut être capable de « ressentir » ses adversaires.

  • Sont-ils confiants ?
  • A quoi sont-ils entrain de penser ?
  • Vont-ils renchérir si je check ?
  • Vont-ils suivre si je check rise ?
  • etc.

Les compétences psychologiques s’acquièrent elles aussi via la pratique régulière !

1/ Ne jouez pas toutes les mains

C’est peut-être l’erreur la plus courante chez les débutants. Le joueur ressent le besoin de jouer à chaque tour…Or, le poker est une affaire de stratégie. Le problème des joueurs débutants, c’est qu’ils sont souvent grisés par le fait de jouer leurs premières parties de poker. Cet engouement les conduit malheureusement à vouloir jouer toutes les mains pour en profiter un maximum !

Une très bonne manière de combler ce défaut est de s’entraîner sur des sites qui mettent à disposition des jeux de poker en ligne complètement gratuits, sans inscription et sans dépôt d’argent. On peut conseiller à titre d’exemple le site : winpalacecasino.com

Le fait de jouer un gros volume de mains permet aux joueurs de prendre de l’expérience et d’avoir moins cette sensation de nouveauté et d’excitation.

2/ Ne risquez pas d’argent tant que vous êtes débutant

Si vous débutez le poker, donnez-vous du temps pour appréhender le jeu, comprendre les règles, prendre vos marques.

Ne vous lancez pas tout de suite avec de l’argent réel. Sans stratégie ni connaissance, l’expérience du poker sera forcément mauvaise !

Pour pouvoir jouer sereinement et donc apprendre à votre rythme, vous devez pouvoir jouer sans aucune contrainte émotionnelle.

Si vous jouez avec l’esprit tranquille, vous aurez tout le loisir de progresser et de monter en compétence.

Quand vous vous sentirez prêt, vous pourrez jouer avec de l’argent réel !

3/ Montrez-vous patient !

Le poker, comme de nombreux domaines, demande du temps, de l’effort et surtout de la régularité pour être performant.

Vous ne deviendrez pas un champion en une nuit…

Si vous souhaitez devenir un bon joueur, il va falloir s’entraîner dur, beaucoup jouer, regarder des tutoriels, lire des articles et visionner des compétences où les meilleurs joueurs s’affrontent.

Avec une pratique régulière, vous serez en mesure de générer des résultats de plus en plus satisfaisants…Et peut-être qu’un jour, vous atteindrez l’objectif rêvé, à savoir devenir un joueur de poker professionnel !

Notez que le poker est un jeu qui peut se révéler addictif. Si vous souffrez d’addiction ou si vous connaissez un joueur de poker qui en souffre, nous invitons à consulter le site http://www.joueurs-info-service.fr/ qui aide les joueurs compulsifs à reprendre le contrôle.

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

C’est les vacances, mais il est toujours temps de s’inscrire pour passer le CAP Esthétique à distance !

Comment fonctionnent les simulateurs de golf ?