in

Comment organiser un carnaval ?

Couleur / Pixabay

Défilé populaire et jubilatoire marqué par des chants, danses et parades en pleine rue, le carnaval est un type d’événement festif largement répandu à travers les cinq continents. De Rio de Janeiro à Venise en passant par La Nouvelle-Orléans, Québec, et Paris, les carnavals continuent de marquer l’histoire et l’identité des communautés. Si vous envisagez d’organiser aussi un carnaval dans votre localité, voici une démarche type pour réussir.

  1. Choisir une thématique

    Si aucun événement précis n’est à l’origine de votre projet de carnaval, il vous faudra trouver un concept qui sera la base de la manifestation. Culturelle, identitaire ou religieuse, la thématique du carnaval constitue son âme et permettra de le pérenniser. Le thème de l’événement gouvernera également le choix des masques, des costumes, des couleurs. N’hésitez pas à vous inspirer d’autres carnavals sans pour autant les copier. De l’originalité de votre concept dépend le succès de l’événement.

    2. Mobiliser les acteurs et les ressources

    Manifestation populaire, le carnaval nécessite la participation du grand public, mais aussi d’acteurs clés directement concernés par la thématique choisie. Leur implication est indispensable à la réussite du projet. Une fois le concept retenu, faites donc la liste des acteurs que vous souhaitez associer à l’événement puis discutez avec eux, séparément pour leur présenter le projet – soyez convaincant et ouvert –, puis au cours d’une rencontre fédératrice. Vous pourrez améliorer ensemble le concept, mettre en place un comité d’organisation et définir un chronogramme ainsi qu’un plan de mobilisation des ressources financières et matérielles.

    3. Organisation pratique : logistique et communication

    Lorsque les dates du carnaval sont connues, informez les autorités compétentes du territoire devant accueillir la manifestation, au moins trois mois à l’avance. C’est aussi le temps qu’il faut idéalement pour enclencher les préparatifs : conception des principaux masques et déguisements, négociation et réservation des fanfares et batteries, location et décoration des chars et véhicules, fabrication de la mascotte, etc. Vérifiez si vous avez besoin d’autorisations pour la manifestation afin de prendre les dispositions à temps. De même, la communication doit commencer au moins un mois avant l’événement. Utilisez tous les moyens de communication à votre portée : affiches, médias sociaux, presse, etc.

    4. Derniers préparatifs, sécurité

    Char, bonhomme de carnaval, déguisements, décoration, musique et autres, tout doit être prêt au moins deux jours avant la date de l’événement. Pensez au rafraîchissement et aux friandises pour égayer les participants. S’agissant de la sécurité, les dispositions doivent être prises en concertation avec la Mairie et la Police. La circulation et la manifestation doivent être rigoureusement encadrées par une équipe de sécurité de même qu’un service de secours d’urgence doit être présent durant toute la manifestation. Souscrivez également à une assurance responsabilité civile pour couvrir l’équipe et le public.

    5. Les festivités

    Le jour J est arrivé. Le lieu de rassemblement doit être un vaste espace animé par des artistes de toutes catégories : musiciens, acrobates, plasticiens, jongleurs, etc. L’ambiance doit être très festive et bouillonnante. Multipliez les activités afin d’accroître la ferveur. Une fois l’animation à son paroxysme, le défilé pourra être lancé. Sur tout le trajet, les carnavaliers doivent répandre la bonne humeur. La manifestation pourra prendre fin avec une grande soirée de réjouissance populaire.

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La presse écrite à l’ère du numérique !

Comment faire cohabiter deux nouveaux chiens ?