in

C’est les vacances, mais il est toujours temps de s’inscrire pour passer le CAP Esthétique à distance !

Les secteurs de la coiffure et de l’esthétique sont en plein essor, y compris dans la région Bretagne. Dans ce sens, l’enquête réalisée par Pôle Emploi et le CREDOC confirme un grand besoin en main-d’œuvre pour l’année 2019. Rappelons que les difficultés pour recruter du personnel qualifié ont commencé à prendre de l’ampleur en 2017 : cette pénurie s’explique notamment par l’inadéquation des profils des candidats par rapport aux postes à pourvoir. Autrement dit, les demandeurs d’emploi doivent suivre des formations et acquérir un maximum d’expérience afin de concorder aux exigences des employeurs bretons.

Le CAP Esthétique, un précieux sésame pour une carrière prometteuse

Pour travailler au sein d’un institut de beauté en Bretagne, le CAP Esthétique est requis. Ce diplôme est délivré à la suite d’une formation qui peut durer deux années, et les inscriptions sont d’ailleurs ouvertes aux élèves de niveau 3e. Le cursus qui attend les futurs candidats au CAP leur permettra d’obtenir un diplôme de niveau IV, ce qui leur permettra d’accéder à une vie professionnelle épanouissante au sein d’un institut de beauté ou d’une parfumerie.

La formation aux techniques des soins esthétiques implique le BA-ba du maquillage, de l’épilation, de la manucure ou encore des soins du corps. Les élèves seront formés au fonctionnement d’un salon esthétique en général et il s’agira de maîtriser les techniques de vente de produits, les règles d’hygiène et de gestion des stocks.

Suivre des cours d’esthétique à distance : les avantages

Le Certificat d’Aptitude Professionnelle s’obtient à la suite de deux années de formation. Le cursus proposé par l’organisme de formation porte sur différentes techniques de modelage, de maquillage artistique, de techniques d’épilation ou d’esthétique corporelle agréées par l’État. La formation porte également sur l’apprentissage d’éléments de l’anatomie, ajoutez-y des cours de français, de mathématiques et de confection de produits cosmétiques, ainsi que des stages requis pour acquérir un maximum d’expérience.

Avec les contraintes de la vie quotidienne ou la nécessité de travailler à côté, beaucoup de candidats optent pour les cours par correspondance ou en ligne comme chez Espace-Concours. Pour en savoir plus, vous pouvez vous rendre sur le site pour découvrir leur garantie « satisfait ou remboursé », mais également « diplômé ou remboursé » ! Suivre une formation à distance vous permettra d’étudier en fonction de vos disponibilités, chez vous et à votre rythme.

Devenir prothésiste ongulaire : pourquoi suivre une formation à distance ?

Même si le métier de prothésiste ongulaire n’est pas très médiatisé, il séduit de plus en plus de jeunes bretons. Ces derniers se préparent à devenir des spécialistes de la beauté des mains et des ongles. En effet, les formations sont notamment axées sur les prothèses ongulaires, le « nail art » et sur les vernis. Cette spécialisation implique également de s’y connaître en anatomie de l’ongle et en réparation. Le prothésiste utilise également des capsules de gel et des extensions sur forme.

Comme toutes les formations aux métiers de l’esthétique, des formules à distance permettent devenir prothésiste ongulaire. Vous trouverez de plus amples renseignements sur le site http://www.onisep.fr. Bien évidemment, l’apprentissage se fera à votre rythme et en fonction de votre emploi du temps. Vous pourrez ainsi vous former grâce aux livrets de cours et aux tutoriels vidéo. L’équipe pédagogique dispense des cours synchrones, en live avec le professeur. Et vous disposerez d’un set d’entraînement pour pratiquer.

Quels sont les différentes techniques de manucure ?

La manucure ne se limite pas à une simple pose de vernis : diverses techniques de soin permettent de sublimer les ongles. La pose de faux ongles au chablon consiste à poser des extensions en gel naturel. Cette matière sera modelée afin d’adopter la forme de l’ongle. La pose de vernis semi-permanent quant à elle nécessite l’application de plusieurs couches : la base, le vernis et le top coat. Pour faire durcir le tout, il faudra utiliser la lampe UV.

Les patchs pour ongles sont aussi très prisés du fait de leur facilité d’application, ce sont des autocollants collés sur les ongles qu’il n’est pas besoin de laisser sécher. Enfin, les faux ongles en capsules sont similaires à des extensions en plastique collées sur les ongles. Ils tiennent longtemps, mais il faut s’attendre à des dommages sur l’ongle naturel : charge au prothésiste ongulaire d’en parler avec sa cliente et de soigner la pose et la dépose des capsules.

CAP Esthétique Cosmétique et Parfumerie : quels sont les débouchés ?

Après deux ans de formation et l’obtention du CAP Esthétique Cosmétique et Parfumerie, vous serez amené à suivre des stages en institut. Généralement, 6 mois de stage seront requis pour pouvoir prétendre à un poste. Vous pouvez ainsi devenir esthéticienne ou travailler comme conseillère de vente. Mieux encore, vous pouvez poursuivre la formation en vue d’obtenir un BTS Esthétique et Cosmétique. Une fois le BTS en poche, vous pouvez commencer une carrière très prometteuse dans l’esthétique, de vous inscrire à l’université ou de vous orienter vers les programmes européens accessibles aux titulaires d’un BTS Esthétique.

L’obtention d’un BTS Esthétique sera un véritable atout pour pouvoir évoluer en tant que professionnel. Avec la pénurie de main-d’œuvre qualifiée en Bretagne, les instituts de beauté sollicitent les jeunes diplômés. Rappelons que pour 93% des Françaises, l’apparence physique est essentielle : il est donc clair que les postes à pourvoir en esthétique sont et seront toujours nombreux. La filière esthétique en France inclut 46 700 entreprises, plus de 48 000 salariés et « quelque » 3,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires.

Le secteur de l’esthétique offre de nombreux débouchés : en plus des métiers classiques comme esthéticienne ou conseiller de vente beauté, il est possible de se spécialiser dans la parfumerie. Vous pouvez entamer une carrière de créateur de parfum, de conseiller de vente parfumerie ou de responsable d’institut de beauté. Vous pouvez également prétendre aux postes à responsabilité comme spa manager, spa praticien, chercheur en cosmétique ou encore chef de produit cosmétique. Enfin, vous pouvez vous épanouir en tant qu’agent thermal, socio-esthéticien, prothésiste ongulaire, conseillère en image, etc.

Dans tous les cas, les formations à distance sont particulièrement recommandées aux étudiants qui suivent une formation en parallèle, aux personnes qui sont en pleine phase de reconversion professionnelle et aux professionnels déjà en exercice. Vous travaillerez à votre rythme et selon votre disponibilité !

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Droit du travail : quand faire appel à un avocat ?